Anonymous veut se payer Trump. En réponse à la campagne du magnat de l'immobilier qu'il estime « haineuse », le groupe a décidé de déclarer une "guerre totale" au prétendant à l’investiture républicaine aux États-Unis en vue de la présidence de 2016