Le ministre de l'économie a ajouté qu'en cas de Brexit, le Royaume-Uni n'aurait plus un accès complet au marché unique et que Paris pourrait chercher à attirer les financiers et les inciter à quitter La City. Un pas de plus vers une candidature 2017