Deepmind, la filiale de Google dédié au développement de l’intelligence artificielle a accès au dossier médical de plus d'un million de patients selon «New Scientist».