Marine avait prévenu : les Frontistes qui se rendraient au dépôt de gerbe organisé par Jean-Marie Le Pen le 1er mai passeraient « en commission de discipline ». La réaction n’a pas tardé.